Démarche artistique

Fascinée par l’empreinte de l'usure du temps sur les objets et plus particulièrement sur ces vieux murs qui racontent l'histoire à leur façon, j’inscris le concept wabi-sabi* au cœur de ma démarche artistique et réalise des œuvres abstraites dans lesquelles sont insérés des éléments figuratifs.

 

Je m’applique à produire des œuvres intuitives qui laissent place à la couleur et  à l’émotion. Tout au long de la réalisation de l’œuvre, je reste disponible au processus naturel d’émergence ou le dialogue entre les pensées et les émotions, les couleurs, les formes, les lignes et la gestuelle me guident vers la finalité de l’œuvre. J’explore le jeu des couleurs chaudes et froides superposées ou juxtaposées les unes aux autres créant  de multiples couches qui donnent l’illusion de texture et de profondeur. Dans un premier temps, je suis  attentive à ce qui se passe sur le papier en appliquant mes couleurs librement sans contrainte de forme et sans idée préconçue du sujet à venir. Puis j’applique des motifs que j’ai composés et gravés dans différents matériaux. Ces motifs sont abstraits ou représentent des objets significatifs pour moi. De cette façon, je laisse des traces sur le papier qui témoignent de la suite de l’œuvre. Lentement la composition du tableau prend forme et s’impose soudainement. Chaque œuvre révèle la présence des couches précédentes et de celles qui lui ont succédées un peu comme l’impression que laisse le  passage du temps sur les vieux objets ou les vieux murs. Les maints effets créés par cet esthétique à caractère zen  me connectent  aux traces de la mémoire à travers la mutation décisive de l’intuition.

 

Par mon travail, je me pose aussi dans un rapport propre au temps en laissant mes traces, celles qui me représentent symboliquement et qui raconte ma propre histoire.

 

Lorraine Fortier

Artiste-peintre, 5 mai 2013

*Au Japon, ces deux mots séparés ont leur sens propre mais sont aussi en relation l’un avec l’autre. Wabi réfère à la beauté des choses imparfaites tel un bol fait à la main plutôt que produit par la machine. Sabi réfère à la beauté du passage du temps sur les objets tel que la patine sur une vieille statue de bronze. Wabi-sabi, c’est la beauté des choses imparfaites ou incomplètes, du fin motif des craquelures sur les vases, de la superposition des couches sur les murs usés par le temps, de la parfaite imperfection des choses non régulières ou travaillées à la main qui révèle une certaine harmonie, une esthétique certaine. Pour les Japonais, le concept de wabi-sabi réfère à la quintessence de l’esthétisme.